Parcours européens à Rouen

Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC)
Rouen Métropole-Normandie

Le Trianon, pôle FRAC Normandie Rouen (Fonds Régional d’Art Contemporain)

Ce bâtiment nous parle de l’Europe :

Au plan environnemental :

Dans les années 1920-1930, les grandes villes d’Europe sont desservies par des lignes de tramways électriques, souvent supprimées au début des années 1950 et remplacées par des bus et par la voiture individuelle, responsables d’une pollution sonore, atmosphérique et visuelle, sans parler de la saturation des rues et des jardins, transformés comme ici en parcs de stationnement.
Partout en Europe, nous revenons aux années trente en implantant de nouvelles lignes de tramways … en site propre, afin d’assurer un service de desserte pratique et suffisamment cadencé.
En effet, l’UE entend jouer un rôle moteur dans la protection de l’environnement de la transition énergétique et des mobilités douces au niveau urbain.

Au plan artistique :

Le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) collecte et expose des œuvres d’artistes d’ Europe et aussi des œuvres des jeunes talents issues de L’Ecole Supérieure d’Art et de Design le Havre-Rouen (ESADHAR). Elle développe en effet des partenariats européens et internationaux.

Histoire de la construction du Trianon

Ce dépôt de tramways de la Compagnie TR a été construit en 1930 par l’architecte Pierre Chirol et l’entreprise Lanfry pour la réparation des moteurs électriques.

Construit sur le principe de l’architecture à armature de béton armé et remplissage en murs de briques creuses, cet édifice,  surmonté d’ une nef voûtée en arcs de béton contenait les ateliers nécessaires à l’entretien des moteurs électriques, pour la Compagnie des Tramways de Rouen, déposés au rez-de-chaussée et montés au premier étage par un ascenseur.

En 1998, cet édifice de friche industrielle fut réhabilité et transformé en édifice public qui sert maintenant de lieu d’exposition pour le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) et de lieu de formation. De nombreux artistes français et européens y sont régulièrement exposés.

L’architecture de cette transformation (réalisée par l’architecte Claude TAUTEL) est fondée sur un apport de lumière rendu possible par la structure à armatures porteuses et le remplissage de briques remplaçables par des ouvertures vitrées. Le toit est surmonté aujourd’hui d’un shed qui oriente la lumière sur le côté au lieu de la diffuser de manière zénithale, comme dans l’ancien bâtiment, un peu écrasé de lumière.

Le Fonds Régional d'Art Contemporain ( FRAC )
Le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC)

Comment se rendre au FRAC de Rouen ?

adresse : 3 Place des Martyrs de la Résistance, Sotteville-lès-Rouen

  • accès : ouvert de 13h30 à 18h30 du mercredi au dimanche, visite gratuite. Accès facile pour les handicapés.
  • Métrobus : Hôtel de ville, Ligne Boulingrin-Technopôle.
    A partir de la station Hôtel de ville, prendre la rue de Trianon vers la place des Martyrs de la Résistance ; en profiter pour faire un tour vers le lycée Marcel Sembat, autre site remarquable par ses qualités architecturales et qui accueille par ailleurs, comme d’autres établissements scolaires de l’agglomération, des classes européennes.
  • Bus : T2, T1, F1, 32 ou T54, compter 30 minutes à partir du Théâtre des Arts.

Vous aimez ? Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *