Parcours européens à Rouen

Centre Historique de Rouen

La Place du Boulingrin

La Place du BOULINGRIN a connu au fil des ans des utilisations variées :
Créée en 1778, elle a accueilli d’abord le marché aux chevaux, trop à l’étroit Place de la Rougemare où il se tenait autrefois.

Cette place nous parle de l’Europe :

Par son nom : «bowling green», c’était la pelouse (green) pour jouer aux boules (bowl), mot importé d’Angleterre en 1680.
Au XIXe siècle,  de nombreux ouvriers et techniciens anglais viennent travailler à Rouen, dont des Gallois, spécialistes de l’étayage des mines de charbon et des voies de chemin de fer et grands amateurs de jeux de boules galloises.
Peut-être jouait-on aux boules sur cette place ?

Par sa fonction : le premier cirque de Théodore RANCY s’y installe en 1881, puis un édifice plus imposant est construit en 1894 pour accueillir les jeux du cirque ; à proximité,  on trouve une salle des fêtes pour bals et banquets et une brasserie avec terrasse.

Cette vocation foraine durera longtemps puisque la foire Saint-Romain se tenait encore sur la place et à proximité, boulevard de l’Yser, avant de déménager récemment sur les quais de la Seine.
Près de la place, le monument aux forains morts pour la France pendant la guerre de 1914-1918, la guerre civile européenne. Ce bâtiment de facture néo-classique est aujourd’hui le seul monument remarquable d’une place transformée en parking, heureusement plantée d’arbres.

Cette salle de réunion publique accueille en 1905 le Parti Socialiste SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière) qui y tient son congrès avec Jean JAURES , Aristide BRIAND et Pierre RENAUDEL et reçoit à cette occasion des socialistes venus de toute l’Europe.

Le cinéma Perfecta-Pathé-Gaumont y connaît ses heures de gloire dans les années 1910.

Après la guerre de 1945,  le cirque accueille, dans les années 1950 des concerts où se produisent notamment Duke ELLINGTON, Roberto BENZI et Louis AMSTRONG. Mis à part le jazz, des spectacles lyriques y sont programmés avant la réouverture du Théâtre des Arts en 1962.

Fermé en août 1973, le cirque est démoli en septembre de la même année.

Aujourd’hui, la Place du BOULINGRIN rénovée est le terminus de la ligne de métro Boulingrin-Rouen Technopole et a vocation à être un vaste espace de stationnement près du centre-ville.
En attendant un autre avenir ?

Se rendre sur la place du Boulingrin

Vous aimez ? Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.