Parcours européens à Rouen

La place de Hanovre
Rouen Métropole : au Sud de la Seine Rouen Métropole-Normandie

La Place de Hanovre, Rouen Rive gauche

Cette place nous parle de l’Europe et notamment de l’amitié franco-allemande sans laquelle l’Union européenne ne saurait exister !

La dimension franco-allemande, puis européenne, du jumelage ROUEN-HANOVRE créé en 1966, s’est particulièrement révélée lors du 20e anniversaire en 1986.

 

Un peu d’histoire à propos de ce jumelage :

Tilleul offert par la ville de Hanovre
Tilleul offert par la ville de Hanovre, planté en 1967 square Verdrel, devant le musée des Beaux-Arts. En plus d’un demi-siècle le tilleul a bien grandi.

En 1986, la ville de Rouen décide d’affréter des autocars pour aller fêter cet anniversaire à Hanovre et y associe les trois MJC de Rouen, dont celle de la Rive Gauche. Une meilleure connaissance réciproque entre les responsables, obtenue lors de cette première visite, permet alors de tisser des liens qui vont se multiplier et s’approfondir.

Suivent une dizaine d’années d’échanges fructueux qui concernent environ deux cents jeunes Français et Allemands. Les villes de Hanovre, Rouen et l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) y sont étroitement associés.
Cette expérience va permettre d’imaginer des rencontres avec d’autres pays européens, notamment la Hongrie, l’Espagne, l’Italie, la Pologne, la Grande-Bretagne …

En 2000, à l’occasion de l’Exposition Universelle de Hanovre, une délégation de 10 jeunes Rouennais participe à une rencontre internationale de grande qualité regroupant toutes les villes jumelées avec Hanovre.

Mais il faut attendre 2006 avec le 40e anniversaire du jumelage Rouen-Hanovre et la création du Comité Rouen-Hanovre, qui installe son siège social à la MJC, pour connaître une relance pérenne de ces échanges. Des cours de langue sont mis en place, un «Stammtisch» (café) est instauré dans une brasserie rouennaise, et les seniors de Rouen sont associés aux danseurs de hip-hop qui vont multiplier les rencontres.

Un temps fort est le spectacle «Un pas de danse vers l’autre/ Ein Tanzschritt auf den anderen zu» présenté en mars 2013 au Hangar 23. Une nouvelle étape est alors marquée par la création entre les deux villes d’un projet de rencontres de jeunes circassiens des deux villes (Haus der Jugend et Salto Zircus à Hanovre, Compagnie du Serpent à Plumes et MJC à Rouen).

Consécration de ce travail de jumelage, une partie de la place des Faïenciers, siège de la MJC Rive Gauche, est renommée «Place de Hanovre-Hannoverplatz» le samedi 12 novembre 2016, en présence des maires des deux villes, inauguration accompagnée d’un beau spectacle de hip-hop donné par les jeunes danseurs français et allemands réunis.

Vous aimez ? Partagez

4 Commentaires

  1. Je cherchais sur internet des images et des commentaires sur le jumelage Rouen Hanovre et plus particulièrement sur le déplacement de l’équipe de Hand-Ball de la maison des jeunes de Rouen dont je faisais partie en 1966. Je pense que nous étions dans les tous premiers à aller à Hanovre où nous logions chez l’habitant. J’en ai un très bon souvenir. Peut-être existe-t-il des archives à la mairie, à la maison des jeunes ou au comité de jumelage ?

    1. Adressez-vous à l’association les Amis du jumelage Rouen-Hanovre qui a fêté en 2016 les 50 ans du jumelage.
      Consultez les numéros de Paris-Normandie de l’époque aux Archives de l’hôtel du Département.
      Un des co-organisateurs de l’expo a retrouvé la photo du groupe allemand arrivé en gare de Rouen en 1966 (1er échange).

      1. Lorsque je suis devenue Présidente du Comité de Jumelage qui se créait … et ce, à la demande de Bernard Deladerrière, avec le CRIJ que je présidais également … nous avons recensé les premiers acteurs de ces rencontres et accueillis rue Beauvoisine des personnes référentes … avocats, musiciens, sportifs … mais en effet, je n’ai pas le souvenir de “hand-ball”. Pour la petite histoire, je suis à l’origine de la demande de cette place de Hanovre auprès de la MJC ; mais j’ai reçu de nombreux “refus déguisés” … Le président suivant a pu obtenir un engagement du maire de Rouen pour en arriver à cette réalisation … récupérée. Mais ce qui importe est l’existence de cette place.

    2. Effectivement, au tout début du jumelage, qui était porté activement par la ville de Rouen, le service des sports municipal a même affrété des wagons entiers pour des déplacements sportifs à Hanovre.
      Pour une exposition rétrospective qui a eu lieu en 2006, nous avons eu du mal à retrouver des traces visibles de ces déplacements. Le Comité de jumelage Rouen-Hanovre, qui n’a été créé à mon initiative que beaucoup plus tard, ne dispose pas de telles archives. Il faut rechercher des témoignages parmi les membres du personnel municipal qui auraient pu participer à ces manifestations. L’association des Amis du Jumelage Rouen-Hanovre, qui a son siège à la MJC rive gauche, peut sans doute aider à une telle recherche.
      Bernard DELADERRIERE
      bdeladerriere@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *