Parcours européens à Rouen

Place du Vieux Marché à Rouen - crédit photo : Supercarwaar - CC BY-SA 4.0
Centre Historique de Rouen

La place du Vieux Marché à Rouen

Jeanne d’Arc (voir Eglise Jeanne d’Arc) y fut brûlée le 30 mai 1431, à l’emplacement aujourd’hui marqué d’une grande croix.
À proximité se trouvent les vestiges de l’église Saint-Sauveur, dont on peut encore apercevoir les fondations où fut baptisé Corneille.
L’église contemporaine (dédiée à Jeanne d’Arc) a été bâtie sur les plans de l’architecte Louis Arretche en 1979, de même que les halettes voisines.
Les vitraux proviennent de l’ancienne église Saint-Vincent et sont l’œuvre des plus grands maîtres verriers du XVIe siècle.

Les façades d’immeubles qui entourent la place datent du XVIIe siècle pour les plus anciens. La rue de Crosne à l’ouest, qui se prolonge par la rue de l’Hôtel-Dieu,  est plutôt du XVIIIe siècle.

La place du Vieux Marché nous parle d’Europe :

Tous les touristes venus d’Europe et du monde entier s’y côtoient. Une confrérie européenne, et internationale (représentée aux Etats-Unis et au Japon, entre autres) celle des Canardiers, s’y donne rendez-vous pour déguster le fameux canard au sang, vieille recette rouennaise que l’on vous recommande.

Evidemment, ce n’est pas donné et seuls deux restaurants, à notre connaissance,  l’inscrivent à leurs menus :
La Couronne, sur la place du Vieux Marché,  et Les Quatre Saisons, place de la gare.

La place est également célèbre pour ses restaurants installés dans une maison à pans de bois du XVe siècle) et ses hallettes, lointain souvenir des Halles installées sur cette place pendant des décennies avant d’être transplantées au MIN (Marche d’Intérêt National), le « ventre » actuel de Rouen, au débouché de la vallée du Cailly et aux pieds de la colline de Canteleu.

Comment se rendre à la place du Vieux Marché ?

Vous aimez ? Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *